Veuillez activer le Javascript de votre navigateur
Charges de copropriété : Economie d'eau
google plus
Suivez-nous
Vous êtes ici : Accueil   Tout sur le viager : Actualité immobilière   Charges de copropriété : Economie d'eau

Charges de copropriété : Economie d'eau

Les charges de copropriété ne cessent d’augmenter. L’électricité, le fuel, le nettoyage des parties communes et autres augmentent sans cesse. Parmi ces charges, l’eau n’échappe pas à la règle.

Charges de copropriété : l'eau

Il s’agit d’un poste important, sensible, comprenant deux postes principaux : Eau froide et eau chaude. La production d’un mètre cube d’eau chaude à un coût supérieur de 60 % environ au mètre cube d’eau froide.

Une enquête vient d’être réalisée. Elle a pour but de sensibiliser le consommateur. Surprenant !

Les français et l’eau au quotidien

Courant Janvier 2015, une étude Doméo/BVA, réalisée via internet auprès de 1026 personnes âgées de 18 ans et plus (échantillonnage représentatif de la population française) a déterminé la quantité d’eau que consomment les français.

Un français sur six (1/6) soit un peu plus que 15% d’entre eux, consommerait 215 litres d’eau en se douchant ou en prenant un bain.

De la population urbaine interrogée de moins de 34 ans, il ressort que cette frange de population aurait du mal à apprécier sa consommation d’eau et que le même pourcentage de personnes ne maîtriserait pas leur dépense en eau.

Les 2 types de consommateurs d'eau

Il résulte de cette étude Doméo/BVA deux types de consommateurs.

Les Écoresponsables qui ont conscience des enjeux à venir et des économies d’eau qu’il faudra réaliser pour être écoresponsable et les insouciants qui consomment sans compter, selon leur bon vouloir, sans se poser de question et qui ne prennent pas en compte la nécessité de réduire leur consommation.

L’eau est un bien précieux qu’il nous faudra apprendre à gérer.
Le chemin pour y arriver risque de ne pas être un long fleuve tranquile

Publié par M Tolosa

Les derniers articles

  • Pourquoi des différences de calculs entre notaires et professionnels ?

    Il arrive qu'une personne âgée, propriétaire d'un bien immobilier qu'elle souhaite vendre en viager, consulte un spécialiste du viager parallèlement à son notaire. Il est alors possible que les propositions de mise en vente du notaire et du spécialiste viager différent totalement (en termes de bouquet et de rentes viagères). Ce différentiel de valeur peut être très important. Il varie parfois du simple au double ! Je vous propose d'en découvrir les raisons.

  • SCI ET DEMEMBREMENT ECONOMIQUE DE LA PLEINE PROPRIETE

    Vous voulez anticiper la transmission de votre patrimoine immobilier et minimiser les droits de succession que vos enfants devront payer à votre décès ? Le démembrement économique de la pleine propriété et la constitution d'une SCI présentent plusieurs avantages, tant du point de vue de la transmission de patrimoine que de la fiscalité. Explications.

  • Quelle est la fiscalité des rentes viagères ?

    Il y a deux types de rentes viagères...