Veuillez activer le Javascript de votre navigateur
Faire construire sa maison, à quoi faut-il faire attention ?
google plus
Suivez-nous
Vous êtes ici : Accueil   Tout sur le viager : Actualité immobilière   Faire construire sa maison, à quoi faut-il faire attention ?

Faire construire sa maison, à quoi faut-il faire attention ?

"Du rêve à la réalité" tel était le slogan commercial d’une agence immobilière du Sud de la France

Pour nombre de français, presque 42% d’entre eux, le slogan pourrait être "du rêve au cauchemar "

Bien évidemment, entre le rêve et le cauchemar, il y à toutes les nuances que l’on pourrait nommer : Amertume ; contentieux ; désillusion ; malfaçons ; hors-délais ; surcoût ; pas d’assurance décennale….et la liste qui est déjà longue n’est pas terminée !

En principe, un particulier, qui fait bâtir sa maison individuelle, est placé sous la protection de la loi 90-1129 du 19 décembre 1990 laquelle garantit principalement le délai de livraison et le prix contractuellement convenus entre l’entreprise de construction et le particulier.

Malgré cette loi, près de 69.000 maisons sortent annuellement de ce cadre. Un nombre important au regard du nombre moyen de maisons individuelles neuves construites en France.(Nombre moyen de 175.000).

Un contrat avec des professionnels

Pour faire bâtir une maison individuelle, le particulier qui rêve de sa maison et du jardin pour les enfants fait appel à trois catégories de professionnels : Constructeurs de maisons individuelles, architectes et/ou bureau d’études, et artisans. Tous ces intervenants devraient produire un contrat de construction de maison individuelle (CCMI).

Ce contrat permet de clarifier les modalités de paiement, leurs fréquences par apport à l’avancement des travaux, de la garantie de bonne fin, les garanties liées à la construction, la production du contrat d’assurance dommage-ouvrage, la date de livraison…

Il est prudent de prévoir des clauses précises concernant les suppléments de travaux en cours de construction, les intempéries, des pénalités ou astreintes financières, la fréquence des réunions de chantier avec tous les corps de métiers concernés.

Les questions clefs pour construire sa maison

Il ne semble pas inutile de vous renseigner sur l’entreprise de construction ou l’artisan, de rendre visite à au moins deux propriétaires ayant traité avec votre futur prestataire pour poser les bonnes questions : le délai de construction et a-t-il été respecté ? Le prix est-il bien celui convenu ? Les travaux sont-ils terminés où reste-t-il des choses à terminer ? Le chantier a-t-il été livré propre ? Avez-vous eu des suppléments ? Si cela été à refaire choisiriez-vous à nouveau cette entreprise ?

Des questions de bon sens qui vous permettront de passer " Du rêve à la réalité "

Publié par M Tolosa

Les derniers articles

  • Pourquoi des différences de calculs entre notaires et professionnels ?

    Il arrive qu'une personne âgée, propriétaire d'un bien immobilier qu'elle souhaite vendre en viager, consulte un spécialiste du viager parallèlement à son notaire. Il est alors possible que les propositions de mise en vente du notaire et du spécialiste viager différent totalement (en termes de bouquet et de rentes viagères). Ce différentiel de valeur peut être très important. Il varie parfois du simple au double ! Je vous propose d'en découvrir les raisons.

  • SCI ET DEMEMBREMENT ECONOMIQUE DE LA PLEINE PROPRIETE

    Vous voulez anticiper la transmission de votre patrimoine immobilier et minimiser les droits de succession que vos enfants devront payer à votre décès ? Le démembrement économique de la pleine propriété et la constitution d'une SCI présentent plusieurs avantages, tant du point de vue de la transmission de patrimoine que de la fiscalité. Explications.

  • Quelle est la fiscalité des rentes viagères ?

    Il y a deux types de rentes viagères...